Comment améliorer le taux de rebond d’un site web?

Agence web Liège Icone Divide

27 juillet 2020

e-marketing

Vous avez enfin passé le cap de la création de votre site web depuis quelques temps. Toutefois, une fois en ligne, vous constatez que les indicateurs ne sont pas au vert. En effet, peu de visiteurs restent sur votre site web et vous ne savez pas pour quelles raisons. D’ailleurs, cela devient problématique dans la mesure où espériez une réussite plus ou moins immédiate. L’analyse du site web fait partie prenante du Marketing digital et doit figurer dans vos tâches hebdomadaires. En effet, le Marketing digital suppose certes la définition d’un plan d’actions mais aussi des essais, des analyses, remises en question, essais ; ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez trouvé la bonne direction. Parmi les indicateurs que vous devez observer, il y a le taux de rebond. Mais qu’est-ce que cet indicateur et surtout comment améliorer le taux de rebond d’un site internet ?

Le taux de rebond est un indicateur qui soulève beaucoup d’interrogations et de confusions. De nombreux Marketeurs se posent encore des questions sur ce taux et ne savent pas totalement le maîtriser. À partir de quel pourcentage faut-il tirer la sonnette d’alarme ? Doit-on prendre en compte cet indicateur en amont où qu’à la sortie du site web ? Peut-on ignorer ce dernier et comment l’améliorer ?

QU’EST-CE QU’UN TAUX DE REBOND ?

Pour commencer, le taux de rebond est un indicateur exprimé sous forme de pourcentage, permettant de suivre la fréquentation d’un site web. Il s’agit plus particulièrement d’un indicateur d’analyse d’une audience. Et cet indicateur est calculé à partir des outils de web analytique. D’ailleurs, lors de la création de votre site web, il est justement nécessaire d’installer ces outils pour vous permettre d’analyser votre site web dans son ensemble.

Comment l’outil de web analytique calcule-t-il le taux de rebond d’un site internet ? Alors, il faut savoir que pour calculer le taux de rebond, il est nécessaire d’avoir deux données précises : le nombre de visiteurs total du site web ou d’une page et le nombre de visiteurs qui visitent une seule page uniquement. De ce fait, l’indicateur se calcule en divisant ces deux données.

Généralement, lorsque le taux de rebond est supérieur à 60%, il est nécessaire de prendre des mesures pour améliorer le site web. En effet, car cela signifie clairement qu’une personne sur deux visites uniquement la page d’arrivée. Les outils de web analytique sont importants car ils vous permettent de déceler des failles et des erreurs commises au niveau du ciblage ou encore du message par exemple. Les raisons d’un taux de rebond élevé sont variées et dépendent de la nature du site web ou encore des outils de trafic utilisés.

Toutefois, certains site web ont un taux de rebond élevé mais cela ne veut pas dire qu’il faut améliorer cet indicateur. En effet, vous avez des sites web qui sont créées pour répondre à une ou des interrogations précise(s). Ainsi, ce n’est pas anormal qu’une personne quitte le site après avoir trouvé l’information recherché sur la page d’atterrissage.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE AVEC LE TAUX DE RETOUR ?

Certaines personnes confondent le taux de rebond avec le taux de retour alors qu’ils sont différents. En effet, comme indiqué précédemment, le taux de rebond est calculé en fonction des données en lien directement avec votre site web. C’est-à-dire en fonction de la fréquentation de votre site web. Tandis que le taux de retour correspond au rapport entre l’interaction des utilisateurs avec les pages de résultats des moteurs de recherche.

D’ailleurs, le taux de retour est également appelé ROI soit Retour sur investissement. Il permet en sommes d’évaluer la qualité d’une campagne de communication ou marketing. En effet, le taux de retour démontre les résultats (ou retours) d’une ou des campagne(s) menée(s) par une entreprise.

Bien qu’il s’agisse d’un indicateur également important à son niveau, il ne faut pas le confondre avec le taux de rebond. De ce fait, en fonction de la nature de votre activité et de votre site web, il sera nécessaire que votre taux de rebond soit faible. Pour rappel, un taux de rebond faible signifie que les utilisateurs visitent d’autres pages sur un site web après avoir consulté la page d’entrée.

À noter aussi qu’un rebond sous-entend que l’utilisateur quitte un site web pour visiter un autre. Un rebond peut signifier également que l’utilisateur ferme son navigateur tout simplement. Ou encore que l’utilisateur ait fermé l’onglet qui contenait le site internet en question.

Maintenant que vous êtes conscients de la définition du taux de rebond et de la différence avec le taux de retour ; comment parvenir à améliorer le taux de votre site internet si cela s’avère nécessaire ?

COMMENT AMÉLIORER LE TAUX DE REBOND D’UN SITE INTERNET ?

Suite au premier point, vous l’aurez compris, le taux de rebond est un indicateur relativement important. Mais ce ne sont pas tous les sites web qui requiert une amélioration de cet indicateur.

Maintenant si la nature de votre site requiert d’améliorer votre indicateur, ça tombe bien, vous trouverez des conseils ci-dessous.

1 – CHECKER L’OPTIMISATION DE VOTRE SITE WEB

Si un utilisateur quitte votre site après avoir visité uniquement la première page, cela peut être en lien avec l’optimisation de votre site. La navigation n’est pas peut-être pas fluide et le chargement est peut-être lent. D’ailleurs, si vous n’avez pas pensé à adapter votre site web au Responsive design ; l’utilisateur rencontrera effectivement des difficultés de navigation et quittera le site. Assurez-vous donc de fournir aux utilisateurs une expérience adaptée aux supports qu’ils utiliseront.

Par ailleurs, si vous souhaitez que les utilisateurs restent sur votre site web, indiquez-lui le chemin de navigation sur votre site web. En effet, s’il ne trouve pas comment naviguer sur votre site web, pourquoi ira-t-il plus loin ?

Vous pouvez par exemple prévoir dès la création de votre site web de placer un menu clair et précis, des boutons dirigeants vers d’autres pages. Attention, il est nécessaire de rappeler que votre menu ne doit pas contenir plus de 10 sections au risque de devenir incompréhensible et illisible pour les utilisateurs. La simplicité est de mise pour faciliter la navigation et atteindre vos objectifs.

Pour rappel, il faut certes inclure des liens dans vos pages mais n’oubliez que ces derniers doivent avoir un rapport avec le contenu de la page. En effet, les liens doivent traités d’un sujet connexe pour donner envie à l’utilisateur de cliquer. Dans le cas contraire, il ne trouvera pas l’intérêt de consulter cette autre page. D’ailleurs, la stratégie de maillage interne doit être pensé dès le début de la création du site web.

En améliorant ces points, vous allez pouvoir diminuer le taux de rebond de votre site.

2 – TROP DE PUBLICITÉS SUR LA PAGE

La publicité est un facteur qui peut facilement rebuter un utilisateur, d’autant plus si elle occupe une grande place sur la page d’entrée. Certaines publicités sont intrusives et empêchent même l’utilisateur de consulter le contenu de votre site web. Comment voulez-vous qu’un visiteur poursuive sa navigation s’il est constamment sollicité par une publicité ?

Alors, en plus s’il y a un surdosage de publicités, les utilisateurs quitteront la page immédiatement. Donc, il faut jauger afin d’inclure le minimum de publicités nécessaires. Et effectivement, si vous incluez une publicité sur votre page, cette dernière doit avoir un lien avec la requête de l’utilisateur. Sinon, vous risquerez de provoquer un sentiment de frustration ; et cela nuira par extension à la performance de votre site web.

3 – AVOIR UNE COHÉRENCE ENTRE LE CONTENU DE LA PAGE ET LE CHOIX DES MOTS-CLÉS

Pour satisfaire les attentes et les besoins d’un visiteur, il est nécessaire de construire le contenu de votre page dans cette optique. En effet, les visiteurs issus du trafic organique doivent trouver des informations en lien avec la requête exprimée. Les mots-clés ne doivent pas être choisis au hasard car vous risquez de perdre un client potentiel à cause d’un contenu incohérent.

Le mieux serait d’analyser le contenu de toutes vos pages pour savoir s’il est aligné avec les besoins de l’internaute. Par exemple, si un internaute émet une requête sur « marketing entreprise Instagram » ; il sera certainement intéressé par une e-learning sur le Marketing entreprise sur Instagram. Par ailleurs, lors de la création du contenu de vos pages, il faut en amont connaître les interrogations et les besoins de votre cible. Cela vous permettra de créer des landing pages efficaces.

ANALYSER POUR AMÉLIORER LE TAUX DE REBOND

Pour analyser le taux de rebond de son site web, il est nécessaire de prendre du recul dans le but de comprendre avec précision le fonctionnement du site. Vous devez donc observer votre ou vos indicateurs, ensuite vérifier la cohérence de votre contenu pour en déterminer les facteurs.

Il n’y a pas de solutions génériques pour résoudre un problème lié au taux de rebond. En effet, chaque site web a sa propre identité, son propre fonctionnement et sa propre organisation structurelle. C’est la raison pour laquelle, un travail de fond doit être mené pour comprendre la signification de ce problème. Toutefois, en comprenant les facteurs et les implications, vous allez par extension améliorer la performance de votre site web.

EN SAVOIR PLUS